Sommaire

Pour installer un tuteur de tomates, n'attendez pas que les fruits soient développés. Pensez-y le plus tôt possible, idéalement au moment de la plantation. Ce dispositif de maintien doit se montrer inaltérable et suffisamment solide. Découvrez les différents types de tuteurs de tomates qui existent et leurs caractéristiques.

Tuteur de tomates : définition

Le tuteur de tomates est une tige droite ou en spirale ou bien une structure suffisamment rigide et solide. Il est nécessaire d'allouer un tuteur à chaque plant de tomate au moment de sa mise en place pour éviter plus tard que les pieds de tomates ne se cassent sous l'effet du vent ou sous le poids des fruits.

Ce dispositif de maintien se décline en différents matériaux et en divers modèles qu'il convient de choisir selon les variétés de tomates que l'on cultive. Chacun dispose de caractéristiques propres, qu'il s'agisse d'un tuteur simple ou d'un tuteur assemblé. Toutefois, le jardinier attend de l'un comme de l'autre qu'il soit suffisamment rigide pour supporter le poids des tomates sans plier ou casser et insensible à l'humidité pour ne pas pourrir en cours de saison, ce qui obligerait à le remplacer.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Tuteur de tomates : matériaux

Le jardinier dispose d'un choix conséquent de piquets et autres tuteurs pour soutenir ses pieds de tomates, dont l'efficacité tient en grande partie à leur matériau. On trouve par exemple des tuteurs :

  • En métal : c'est le matériau le plus efficace pour ne pas rompre sous le poids des tomates. Il est d'ailleurs tout aussi résistant à tout type d'intempérie. Il faut cependant veiller à opter pour un modèle qui ne rouille pas, ce qui est le cas de l'aluminium et de l'acier inoxydable.
  • En bois : le meilleur choix étant le châtaignier et l'acacia, car ils sont imputrescibles.
  • En fibre de verre : solide, imputrescible, esthétique, il est aussi plus cher à l'achat que les autres piquets de tomate, notamment le tuteur pliable, plus facile à entreposer durant l'hiver.
  • En bambou : esthétique et durable, le bambou est cependant relativement lisse, ce qui risque de favoriser le glissement des liens d'attache.
Lire l'article Ooreka

Tuteur de tomates : types et caractéristiques

Parmi les différents types de tuteurs de tomates, on retrouve le tuteur simple, le tuteur à spirale, les tuteurs assemblés tels que le tuteur en V ou portique, le tipi, la clôture. Il est aussi possible d'opter pour une cage à tomates. Voici les caractéristiques de chacun d'entre eux.

Piquet de tomates simple

Parfaitement adapté à la culture de tomate sur tige. Ce tuteur est économique et se pose facilement puisqu'il suffit de le planter à chaque pied de tomate. Son diamètre doit être d'au moins 25 mm pour garantir une solidité suffisante. Quant à sa hauteur, elle doit être en rapport avec celle des variétés de tomates cultivées.

Tuteur à spirale

Pratique, car sa forme spécifique dispense de l'utilisation de liens d'attache, ce piquet à spirale est assez cher à l'achat. Ayant d'autre part tendance à se pencher en cas de grand vent, il est plutôt destiné aux variétés de tomates dont la hauteur est inférieure à 1,40 m et à rendement modéré.

Tuteur en V inversé

Appelé aussi portique consolidé, ce système de maintien est constitué de plusieurs paires de tuteurs simples assemblées à leur sommet par un lien solide et reliées entre elles grâce à une barre horizontale. Les V inversés doivent être suffisamment espacés les uns des autres, c'est-à-dire de plus ou moins 50 cm. Notez qu'il existe une variante au portique consolidé consistant à remplacer chaque V inversé par un seul piquet. C'est ce que l'on nomme le portique simple.

Tipi

Un dispositif de maintien assez encombrant, constitué de 3 piquets reliés solidement entre eux au sommet. Le tipi à tomates apporte une touche décorative au jardin et offre une très haute résistance au vent. Il est idéal pour les variétés de tomates vigoureuses.

Clôture de soutien

C'est le système de soutien que l'on réserve souvent aux plantes grimpantes pour lesquelles le palissage est indispensable. Les piquets (deux au minimum) bien plantés dans le sol sont reliés entre eux soit par de la corde, soit par un grillage au travers duquel les branches des pieds de tomate pourront se faufiler sans qu'il soit nécessaire de les attacher.

Cage à tomates

Dispensant le jardinier d'utiliser des liens d'attache, la cage à tomates se constitue d'une structure qui accueille un grillage ou un treillis métallique. Les tomates sont cultivées à l'intérieur de cette sorte de petit enclos. Ce dispositif rend moins aisée la récolte des tomates en partie basse et est d'autre part assez encombrant. À réserver aux pieds de tomates que l'on ne souhaite pas tailler.

Lire l'article Ooreka

Tuteur de tomates : prix

Si vous ne souhaitez pas confectionner vous-même vos tuteurs de tomates, vous pouvez vous les procurer en jardinerie ou par Internet.

Voici quelques exemples de prix de piquets de tomates, relevés en juillet 2016.

  • Tuteur de tomates simple en alu, hauteur 180 cm, avec trous pour passage des liens d'attache : de 3 à 6 € la pièce
  • Tuteur de tomates à spirale : à partir de 3 € la pièce
  • Tuteur de tomates en bambou, hauteur 120 cm : de 2 à 4 € le lot de 5 
  • Tuteur de tomates en fibre de verre, différents coloris, différentes hauteurs : à partir de 2,50 € la pièce

Aussi dans la rubrique :

Mise en culture

Sommaire

Comment réaliser des semis ?

Potager semis

Réussir la plantation

Planter un potager
Voir 2 articles de plus

Divers

Voir 2 articles de plus

Ces pros peuvent vous aider