Sommaire

Repiquer des tomates

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

Repiquer des tomates consiste à prélever un jeune plant de son emplacement initial pour le replanter soit de manière transitoire dans un contenant plus grand, soit définitivement en pleine terre.

Que vous ayez semé vous-même vos tomates ou que vous ayez acheté de jeunes plants, vous devrez les repiquer ; une première fois en godets si vous avez fait vous-même vos semis, puis définitivement en pleine terre.

Cette fiche pratique vous explique en détail quand et comment repiquer des tomates.

 

1. Après semis, repiquez les plantules en godets

Lorsque vos plantules atteignent environ 8 cm et ont 3-4 feuilles, il est temps de les repiquer en godets individuels pour leur permettre de bien se développer avant le repiquage en pleine terre.

  • Emplissez les godets avec du terreau de plantation.
  • Sélectionnez les plantules les plus vigoureuses.
  • Prélevez délicatement chaque plantule à l’aide d’une fourchette, sans endommager les racines.
  • Avec un bâtonnet, creusez dans la terre du godet un trou profond.
  • Glissez la plantule profondément dans ce trou et enfoncez bien le plant jusqu'aux feuilles.
  • Tassez légèrement la terre.
  • Terminez par un arrosage à la pomme.

 

2. Choisissez le bon moment pour repiquer les tomates en pleine terre

Les tomates ne supportent pas les gelées. Attendez pour les repiquer à l'extérieur que les gelées ne soient plus à craindre :

  • généralement en mai, voire à la mi-mai après les « Saints de glace » (11, 12 et 13 mai) ;
  • ou fin avril dans les régions les plus chaudes.

3. Prévoyez l’espacement de vos pieds de tomates

Afin d’évaluer la surface qui sera occupée par vos plantations, prévoyez l’espacement de vos pieds de tomates de la façon suivante :

  • sur une même ligne, 40 à 50 cm entre deux pieds (ou un peu moins pour les variétés les plus petites) ;
  • entre deux lignes, 80 cm.

 

4. Préparez l’emplacement définitif

Choisissez un emplacement bien ensoleillé, bénéficiant d’un sol riche et assez frais.

  • Avec une fourche-bêche ou à la grelinette, ameublissez le sol en profondeur, car les racines des tomates s'enfoncent profondément.
  • Si vous ne l’avez pas fait à l’automne, il est encore temps d’apporter du compost ou du fumier, à raison d’une pelletée ou deux par plant.

    Amender sa terre

5. Repiquez les plants de tomate en pleine terre

Que vous ayez acheté des plants en godets ou que vous ayez repiqué en godets les plants issus de vos semis, le repiquage en pleine terre est le même.

  • Commencez par arroser les jeunes plants à repiquer, de préférence quelques heures à l’avance.
  • Démoulez délicatement le premier plant de son godet, en conservant la motte.
  • Avec une pelle à terreau, faites un trou assez grand pour accueillir la motte.
  • Déposez la motte dans le trou.
  • Resserrez la terre autour de la motte et tassez-la légèrement.
  • Arrosez copieusement à la pomme.

Procédez de manière identique pour chaque plant.

 

6. Installez des tuteurs

Installez dès maintenant des tuteurs, de manière à ne pas endommager les racines.

Utilisez des tuteurs solides de 1 m à 1,20 m de haut.

Matériel nécessaire pour repiquer des tomates

Imprimer
Arrosoir avec pomme

Arrosoir avec pomme

5 € environ

Compost

Compost

Environ 8 € le sac de 50 litres ou maison

Fourche bêche

Fourche bêche

À partir de 10 €

Fourchette

Fourchette

Déjà possédée

Godets

Godets

À partir de 2,50 € les 20

Pelle à terreau

Pelle à terreau

6 €

Terreau

Terreau

À partir de 6 € les 50 L

Tuteur en bois

Tuteur en bois

0,50 € la pièce

Aussi dans la rubrique :

Mise en culture

Sommaire

Comment réaliser des semis ?

Potager semis

Réussir la plantation

Planter un potager
Voir 2 articles de plus

Divers

Voir 2 articles de plus