Sommaire

Comment pailler les fraisiers

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

Le paillage des fraisiers est indispensable pour faciliter leur culture et avoir une meilleure productivité.

Deux principaux types de matériaux sont disponibles : la bâche plastique, ou les paillages organiques constitués de matériaux d’origine végétale : tontes de gazon, aiguilles de pin, BRF, etc.

Cette fiche pratique vous explique comment pailler les fraisiers selon le matériau utilisé.

Zoom sur l’utilité du paillage pour les fraisiers

Le paillage des fraises consiste à recouvrir le sol avec des matériaux d'origine plastique ou organique. Selon sa nature, le paillis permet de :

  • prévenir la pousse des mauvaises herbes ;
  • réguler la température et l’humidité du sol ;
  • réduire l’arrosage ;
  • éviter la pourriture des fruits ;
  • améliorer non seulement la production, mais parfois le goût des fraises ;
  • protéger le sol de la battance des pluies ;
  • nourrir le sol et améliorer sa fertilité lorsque le paillis (organique) se décompose ;
  • favoriser la production de stolons qui pourront être repiqués pour constituer une nouvelle fraiseraie.

Paillage plastique

  • Les avantages :
    • La bâche en plastique est particulièrement adaptée aux régions froides et pluvieuses : c’est le paillage idéal pour réchauffer le sol, le préserver des pluies et éviter la pourriture des fruits.
    • Elle est très efficace contre les mauvaises herbes.
    • Elle permet d’obtenir les fruits les plus propres.
    • Elle est économique.
  • Les inconvénients :
    • La bâche en plastique n’améliore pas la fertilité du sol.
    • Son installation et la plantation sont un peu fastidieuses.
    • Elle est peu esthétique.
    • Des lambeaux de plastique se retrouvent ensuite dans le sol.
Lire l'article Ooreka

Paillage organique

  • Les avantages :
    • Le paillis organique a un gros avantage écologique, car il nourrit le sol en se décomposant.
    • Il est particulièrement adapté aux régions sèches, pour maintenir de la fraîcheur au pied des fraisiers.
    • Il est plus esthétique que la bâche en plastique.
  • Les inconvénients :
    • Le paillage organique réchauffe moins vite le sol que la bâche en plastique.
    • En région très pluvieuse, il préserve moins bien les fraises de la pluie, avec parfois un risque de pourriture.
Lire l'article Ooreka

1. Paillez vos fraisiers avec un paillage en plastique

Préparez le sol

  • Choisissez pour vos fraisiers un emplacement bien ensoleillé, au sol riche et non calcaire.
  • Ameublissez le sol en profondeur, en utilisant une fourche bêche ou une grelinette.
  • Si vous ne l’avez pas fait à l’automne, faites un apport de compost ou de fumier.

Posez la bâche en plastique

Avant de planter les fraisiers, déroulez le plastique et enterrez ses bords sur toute la longueur de la plantation afin que la bâche soit bien plaquée au sol et ne s’envole pas.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Plantez les fraisiers

Une fois la bâche posée, vous pouvez procéder à la plantation.

  • Tous les 30 cm environ, faites une incision en croix à l’aide d’un cutter.
  • Écartez légèrement la bâche au niveau d’une incision et creusez un trou au plantoir.
  • Plantez la motte et tassez modérément la terre autour du plant.
  • Arrosez tout de suite après la plantation et très régulièrement jusqu’à ce que les plants aient bien repris.

2. Paillez vos fraisiers avec un paillage organique

Choisissez l'emplacement et préparez le sol comme indiqué ci-dessus.

Choisissez votre paillage organique

Utilisez un paillage organique constitué de matériaux d’origine végétale légers et dont le temps de dégradation est court, par exemple :

  • des tontes d’herbe bien sèches ;
  • de la paille coupée ;
  • des copeaux de bois ;
  • des aiguilles de pin ;
  • de la paille de lin ou de chanvre (chènevotte) ;
  • du broyat d’écorces, ou mieux du BRF (bois raméal fragmenté).

Deux types de broyats présentent des qualités particulières en ce qui concerne les fraisiers :

  • Le BRF est le paillage organique le plus efficace contre les mauvaises herbes et celui qui semble augmenter le plus la productivité des fraisiers et la production de stolons.
Lire l'article Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka
  • Les aiguilles de pin laissent les fraises bien au sec (alternative à la bâche en plastique en région pluvieuse) et acidifient un peu le sol, ce qui est souvent appréciable pour les fraisiers. Elles semblent également renforcer le goût des fraises.
Lire l'article Ooreka

Mettez le paillage en place au bon moment

En règle générale, mettez le paillage en place entre fin avril et début mai, lorsque le sol se réchauffe mais n’est pas encore sec.

De légers décalages peuvent exister selon votre région et les conditions météorologiques de l’année.

Épandez le paillage

  • Épandez uniformément une première couche de 2 cm environ au-dessus de vos fraisiers, puis faites tomber à terre le paillage qui recouvre les plants, soit en secouant doucement les fraisiers à la main, soit avec un outil (bâton, râteau, etc.).
  • Recommencez à l’identique en épandant une nouvelle couche de 2 à 3 cm, de façon à obtenir une épaisseur totale de 4 à 5 cm de paillage.
  • Vérifiez bien à l’issue de l’opération que les feuilles sont libérées du paillage.

Matériel nécessaire pour pailler les fraisiers

Imprimer
Cutter

Cutter

3 € environ

Fourche bêche

Fourche bêche

À partir de 10 €

Grelinette

Grelinette

75 € environ

Plantoir

Plantoir

Environ 5 €

Râteau

Râteau

12 € environ

Aussi dans la rubrique :

Entretien du potager

Sommaire

Arroser son potager

Arrosage du potager

Protéger contre les maladies, ravageurs des cultures et identifier les carences

Maladie du potager

Taille et autres gestes techniques du potager

Tailler les tomates

Planifier au potager

Calendrier du potager

Divers

Voir 2 articles de plus

Ces pros peuvent vous aider