Comment pratiquer la culture sur butte

Sommaire

Comment pratiquer la culture sur butte

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Depuis des temps immémoriaux, l'homme pratique la culture sur butte, notamment pour assurer un meilleur drainage. Cette technique est aujourd'hui fréquemment utilisée – mais pas systématiquement ! – en permaculture, une philosophie de production respectueuse à la fois de la nature et de l’humain, qui conjugue les principes d’un sol non travaillé et une fertilité créée par les végétaux.

Cette fiche est destinée aux jardiniers débutants qui souhaitent pratiquer la culture sur butte dans le cadre d’un potager familial.

Zoom sur les buttes de permaculture

Les buttes de permaculture visent à créer un écosystème complet. Elles ont des caractéristiques bien précises :

  • Elles sont constituées de matériaux organiques exclusivement locaux, compostés ou non (résidus de tailles et de tontes, déchets de cuisine…).
  • Elles sont systématiquement couvertes d’un paillis, ou mulch, également composé d’éléments disponibles localement.
  • Le sol de la butte n’est jamais retourné. De cette façon, la fertilité est entretenue tout au long de l’année par décomposition de la couche de mulch, grâce au travail de la microfaune qu’aucun bêchage ne vient perturber.
Lire l'article Ooreka

Réaliser des buttes de culture permanentes nécessite un travail assez lourd. En contrepartie, les avantages sont les suivants :

  • Une fois les buttes permanentes mises en place, leur culture demande peu d’entretien et sollicite beaucoup moins le dos.
  • La partie cultivable est plus étendue qu'une surface plane, et le sol plus épais, toujours meuble et bien aéré, favorise le développement racinaire.
  • La terre d’une butte est toujours bien drainée, y compris lorsqu'elle est lourde et argileuse.
  • Le réchauffement du sol est plus rapide au printemps.
  • Ce type de culture offre différents microclimats suivant l’orientation de la butte et l’exposition de chaque versant.
  • Le paillage systématique protège des mauvaises herbes, limite l’évaporation de l’eau et réduit les arrosages.

1. Installez des buttes permanentes

Il existe plusieurs types de buttes permanentes possibles. Pour débuter, voici une méthode simple :

  • Désherbez la surface du potager.
Consulter la fiche pratique Ooreka
  • Décompactez le sol sur toute la surface du potager à l'aide d'une grelinette.
  • Formez vos buttes de préférence selon un axe nord-sud : vous aurez ainsi une face orientée à l’est et l’autre à l’ouest.
  • Espacez-les par des allées larges de 50 cm.
  • À la pelle, creusez des petites tranchées d'environ 20 cm (profondeur de la couche de terre arable).
  • Ramenez la terre sur le côté pour former une butte large d’environ 1 m à 1,20 m maximum, sans tasser.
  • Ajoutez aux trois quarts de la hauteur de la butte une bonne couche de compost (au minimum 6 litres par m²).
  • À l'aide d'un râteau, arrondissez le sommet de la butte.
  • Terminez par un paillis de 5 cm d’épaisseur minimum, de provenance locale (BRF, feuilles, paille…).

Votre butte terminée doit mesurer environ 50 cm de hauteur (dénivelé entre le sommet arrondi et le fond de la tranchée), avec une pente inférieure à 45° pour éviter le ravinement.

Consulter la fiche pratique Ooreka

2. Mettez vos buttes en culture

Vos buttes peuvent être mises en culture dès la première année. Toutefois, il est conseillé d'attendre plusieurs semaines après les avoir constituées avant de procéder aux plantations.

  • Pour semer : écartez le paillis et placez 6 à 10 graines en poquet.
  • Pour planter : écartez le paillis, mettez le plant en place, arrosez au goulot et attendez environ 10 jours avant de resserrer le paillis.

D’une manière générale, réservez le haut de la butte aux plantes hautes (tomates, maïs, artichauts…) et le milieu ou le pied de la pente à des fruits et légumes plus bas (fraises, oignons…).

Consulter la fiche pratique Ooreka

3. Entretenez vos buttes de permaculture

Le plus gros travail s’effectue lors de la création des buttes. Une fois mises en place, les buttes de permaculture demandent en revanche peu d’entretien :

  • ajout de compost chaque année ;
  • renouvellement du paillis ;
  • consolidation, si besoin, des côtés de la butte avec des planches.

Matériel nécessaire pour pratiquer la culture sur butte

Imprimer
Compost

Compost

Environ 8 € le sac de 50 litres ou maison

Grelinette

Grelinette

75 € environ

Motoculteur

Motoculteur

À partir de 400 €

Pelle

Pelle

20 € environ

Planche

Planche

Râteau

Râteau

12 € environ

Aussi dans la rubrique :

Mise en culture

Sommaire

Comment réaliser des semis ?

Potager semis

Réussir la plantation

Planter un potager
Voir 2 articles de plus

Divers

Voir 2 articles de plus