Fabriquer un tunnel de forçage

Sommaire

Fabriquer un tunnel de forçage

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Un tunnel de forçage vous permet d’avancer d’un à deux mois par rapport au calendrier la récolte des légumes cultivés en ligne au potager (radis, petits pois, carottes, laitues…). Vous pouvez acheter en jardinerie des tunnels de forçage de deux types : tunnel-accordéon ou tunnel rigide, faciles à installer. Toutefois, vous préfèrerez peut-être fabriquer vos propres tunnels à partir d’arceaux multi-usages (que vous pourrez réutiliser par exemple pour tendre des filets anti-oiseaux, etc.)

Cette fiche pratique vous explique comment fabriquer un tunnel de forçage très simplement, à partir d’arceaux et de film primeur.


 

1. Préparez les matériaux nécessaires à la fabrication d'un tunnel de forçage

Le principe de fabrication du tunnel de forçage est le suivant :

  • Planter des arceaux espacés d’un mètre au-dessus de la planche de culture.
  • Installer un voile de forçage au-dessus des arceaux.
  • Attacher le voile de forçage avec une ficelle solide à des piquets plantés en terre à chaque extrémité du tunnel.

Les matériaux suivants sont nécessaires :

  • Des arceaux semi-rigides en PVC pour tunnels (vendus en jardinerie) : leur nombre dépend de la longueur du tunnel.
  • 2 piquets robustes (bois, bambou...) de 40 à 50 cm de long.
  • Un voile de forçage : il s’agit d’un voile spécial en polyéthylène perforé, perméable à l’eau et à l’air. Également appelé film primeur ou film de croissance, il est généralement vendu en longueur de 5 ou 10 mètres.
  • Si possible des clips pour arceaux, vendus par lot de 10.
Lire l'article Ooreka

2. Installez les arceaux au-dessus de votre planche de culture

  • Repiquez ou plantez vos jeunes plants en ligne.
  • Installez les arceaux au-dessus de votre planche de culture :
    • en les espaçant d’environ 1 mètre ;
    • en les enfonçant de 20 cm dans la terre afin que le tunnel soit bien ancré au sol et ne risque pas d’être emporté par le vent.

Repiquage

Article

Lire l'article Ooreka

 

3. Installez le voile de forçage sur les arceaux

  • Placez le voile de forçage au-dessus des arceaux, après l’avoir recoupé si nécessaire.
  • Fixez de préférence le voile au bas des arceaux à l’aide de clips spéciaux pour arceaux : ces clips sont conçus pour fixer le voile sur les arceaux mais aussi pour le maintenir légèrement relevé lorsque l'on souhaite aérer le tunnel.
  • Rassemblez le voile à une extrémité du tunnel en le liant avec de la ficelle.
  • Attachez solidement cette ficelle à un piquet profondément planté dans le sol, en biais, à environ 80 cm du dernier arceau.
  • Répétez l’opération à l’autre extrémité de la planche.

Votre tunnel est maintenant prêt.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Matériel nécessaire pour fabriquer un tunnel de forçage

Imprimer
Ficelle

Ficelle

Environ 3 €

Marteau

Marteau

À partir de 4 €

Piquets en bois

Piquets en bois

À partir de 1 € l'unité

Aussi dans la rubrique :

Mise en culture

Sommaire

Comment réaliser des semis ?

Potager semis

Réussir la plantation

Planter un potager
Voir 2 articles de plus

Divers

Voir 2 articles de plus