Comment organiser son jardin potager

Sommaire

Comment organiser son jardin potager

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Un potager se doit d’être fonctionnel. Son organisation nécessite une réflexion préalable afin de faciliter les cultures, limiter les maladies et obtenir de bons rendements.

Il existe deux organisations types du potager : en ligne ou en carré. Vous pouvez opter pour l’une ou l’autre, ou encore combiner planches rectangulaires et carrés surélevés dans un même potager. Ensuite, vous pouvez grouper vos cultures selon leurs besoins et dans l'optique de leur rotation future.

Cette fiche pratique vous donne les bases pour organiser un potager, ce qui ne vous empêche nullement d’y ajouter votre touche personnelle.

 

1. Choisissez l’emplacement de votre potager

  • Choisissez avant tout un emplacement bien ensoleillé et préservé des vents dominants, de préférence pas trop éloigné de votre habitation.
  • Si possible, choisissez un endroit bénéficiant d’un sol riche et profond : toutefois, vous pouvez amender le sol, c'est-à-dire améliorer sa structure physique, ou encore aménager un potager surélevé (avec, par exemple, des carrés surélevés remplis de substrat végétal adéquat).
  • Pensez à la proximité d'une arrivée d’eau pour simplifier l’arrosage.
  • Prévoyez un accès permettant le passage d’une brouette.
Lire l'article Ooreka

 

2. Optez pour la bonne forme de potager

Le potager en carré, très à la mode aujourd'hui, présente de nombreux avantages mais ne convient pas à toutes les cultures, en particulier à celles qui occupent beaucoup d'espace (pommes de terre, courges, artichauts…).  En fonction des légumes que vous désirez cultiver et de la place que vous pouvez consacrer à votre potager, réfléchissez à une organisation en ligne ou en carré.

Cas 1 : si votre sol est profond et fertile et vous avez de la place, optez plutôt pour un potager en ligne

Le potager en ligne présente des avantages non négligeables  :

  • Il est idéal pour l'organisation d'un grand potager.
  • Il est plus facile et moins coûteux à mettre en place qu'un potager surélevé en carré.
  • Il est plus résistant puisque ses structures ne se détériorent pas avec le temps.
  • Il convient à la culture de tous les types de végétaux, y compris ceux qui occupent beaucoup d’espace, difficiles à cultiver dans un potager en carré, comme les pommes de terre, les courges, les artichauts…
  • Il est particulièrement adapté aux semis en ligne.

Ce type de potager traditionnel se compose de  « planches » rectangulaires. Pour faciliter votre travail, organisez ces planches de la manière suivante :

  • Donnez-leur la longueur de votre choix et une largeur optimale de 1,20 m.
  • Séparez-les par :
    • des allées principales d’au moins 60 cm de large pour faciliter le passage d’une brouette.
    • des allées secondaires d'au moins 30 cm de large.

Cas 2 : si vous avez une petite surface à aménager, optez plutôt pour un potager en carré surélevé

Ce type de potager ne convient pas à tous les types de légumes, notamment ceux qui prennent beaucoup d'espace (même s'il est possible de les planter dans les angles du carré et de faire courir vers l'extérieur). Il présente toutefois de nombreux avantages  :

  • Le sol surélevé est parfaitement drainé, se réchauffe plus vite au printemps et se refroidit plus tard en automne.
  • Le carré facilite les associations utiles de végétaux et la rotation des cultures.
  • Comme on ne marche pas sur un potager en carré, on peut y planter des légumes de façon plus dense, ce qui permet d’excellents rendements sur de très petites surfaces.
  • Enfin, la terre est moins basse et le travail moins pénible, préservant le dos.

Pour une organisation idéalement fonctionnelle, concevez vos carrés de la façon suivante :

  • Optez pour des carrés de 120 × 120 cm.
  • Divisez-les en 16 parcelles carrées de 30 cm de côté (ou en 9 parcelles de 40 cm de côté).
  • Séparez les carrés par des allées d’au moins 60 cm de large.
Consulter la fiche pratique Ooreka

3. Divisez votre potager en différentes sections

Dans un potager, il est nécessaire de grouper les cultures pour :

  • satisfaire les besoins des différents légumes ;
  • anticiper l’indispensable rotation des cultures, pour éviter l'épuisement de la terre et limiter la propagation des maladies et des insectes nuisibles.
Lire l'article Ooreka

Concrètement, une méthode pratique - parmi d’autres possibles - consiste à organiser votre potager (qu’il soit en ligne ou en carré) en 4 sections qui permettront une rotation des cultures sur 4 ans :

  • Section 1 :  légumes-fruits, nécessitant un apport abondant de compost (tomates, piments, aubergines, courgettes, courges, potirons, concombres, melons...).
  • Section 2 : légumes-racines, nécessitant moitié moins de compost (carottes, betteraves, navets, radis, endives…).
  • Section 3 : légumes-feuilles, peu gourmands (épinards, salades, choux, brocolis, poireaux, pommes de terre...).
  • Section 4 : légumineuses, qui améliorent le sol (haricots, fèves, pois, lentilles...).
Lire l'article Ooreka

4. Faites de bonnes associations dans votre potager et évitez les mauvaises

Associez les bonnes cultures

Pour aller plus loin dans l'organisation de votre potager, tenez compte des bonnes associations, en cultivant sur des parcelles accolées :

Évitez les mauvaises associations

À l'intérieur d'une même section, évitez les associations suivantes :

  • Section 1 : éloignez les tomates et les courgettes des concombres.
  • Section 2 : évitez de planter plusieurs rangs de carottes côte à côte.
  • Section 3 : évitez de planter plusieurs variétés de choux à proximité les unes des autres.
  • Section 4 : évitez de planter des haricots nains à côté des haricots à rames.

Lorsque deux sections se côtoient, évitez de placer :

  • les épinards à côté des betteraves et des bettes ;
  • les salades à côté du céleri et du persil ;
  • les légumineuses (pois, haricots, fèves) à côté des oignons, échalotes, ail et poireaux.

 

Aussi dans la rubrique :

Aménagement du potager

Sommaire

Dimensionner la taille de votre potager

Comment déterminer la taille d'un potager ?

Choisir l'emplacement de votre potager

Emplacement du potager

Concevoir le plan du potager

Plan du potager
Voir 1 article de plus

Divers

Voir 2 articles de plus

Ces pros peuvent vous aider