Réaliser un semis sous châssis

Sommaire

Un châssis de culture est constitué d'un coffre en bois recouvert d'un toit incliné transparent qui se soulève facilement. La nuit, il permet de gagner quelques degrés par rapport à la température extérieure ; le jour, sous l’effet des rayons solaires frappant le toit vitré, la température s’élève considérablement. Grâce à ces conditions particulières, les semis peuvent être avancés de plusieurs semaines, ce qui permet d’avancer les récoltes de légumes ou d’effectuer des semis de fleurs à partir de janvier. En outre, le châssis protège les semis des intempéries et des prédateurs.

Cette fiche pratique vous donne tous les conseils pour semer sous châssis.

Zoom sur le calendrier des semis sous châssis

Légumes sous châssis

Voici le calendrier de semis sous châssis des principaux légumes :

  • Janvier : brocolis, carottes, laitues, navets, petit pois à grains lisses ou ronds, radis.
  • Février : brocolis, carottes, céleris-raves, choux-fleurs, laitues, navets, petit pois à grains lisses ou ronds, piments, poireaux, poivrons, radis, tomates.
  • Mars : aubergines, brocolis, carottes, céleris branches, céleris-raves, choux de Bruxelles, choux-fleurs, concombres, cornichons, courgettes, laitues, melons, navets, poireaux, piments, poivrons, radis, tomates.
  • Avril : aubergines, céleris branches, céleris-raves, choux de Bruxelles, choux-fleurs, concombres, cornichons, courgettes, melons, piments, poivrons, radis, tomates.
  • Octobre : carottes, choux-fleurs, laitues, radis.
  • Novembre : carottes, choux cabus, choux-fleurs, laitues, oignons, radis.
  • Décembre : brocolis, carottes, choux cabus, choux-fleurs, laitues, petits pois primeurs, poireaux, radis.

Fleurs sous châssis

Voici le calendrier de semis sous châssis des fleurs les plus courantes :

  • Janvier : ageratums, bégonias, géraniums, impatiens, lobélias.
  • Février : ageratums, bégonias, dahlias, gazanias, géraniums, impatiens, lobélias, pétunias.
  • Mars : agératums, bégonias, dahlias, gazanias, géraniums, impatiens, lobélias, œillets de Chine, œillets d’Inde, pétunias, primevères, sauges d’ornement, reines-marguerites.
  • Avril : agératums, œillets de Chine, lobélias, œillets d’Inde, pétunias, primevères, reines-marguerites, sauges d’ornement.
  • Décembre : bégonias, géraniums.

1. Choisissez entre châssis froid ou chaud

Un grand nombre de légumes peuvent être semés dans un châssis non chauffé, ou « châssis froid ».

Cependant, de janvier à février-mars, selon votre région, les fleurs et certains légumes frileux nécessitent d’être semés dans des conditions particulièrement clémentes, sous « châssis chaud » :

  • Traditionnellement, on faisait une couche chaude en déposant du fumier sous le terreau : en se décomposant, ce fumier dégageait de la chaleur.
  • Plus simplement, vous pouvez chauffer votre châssis en y installant un câble chauffant électrique prévu à cet effet, à enfouir dans le terreau. Toutefois, arrêtez le chauffage dès que les graines ont levé pour éviter un développement trop rapide suivi d’un étiolement des plantules.
Consulter la fiche pratique Ooreka

2. Effectuez vos semis sous châssis

  • Posez le châssis dans un endroit abrité, à même le sol préalablement désherbé, bêché, griffé et ratissé.
  • Orientez la partie basse du châssis vers le sud pour le chauffer au maximum.
  • Remplissez le châssis d’une épaisse couche de terreau spécial semis ou de terre finement tamisée et fortement allégée par du sable et de la tourbe afin d’éviter un excès d’humidité favorisant la pourriture et la fonte des semis.
  • Effectuez vos semis de la manière habituelle : en ligne dans des sillons légers, à la volée ou encore en poquets pour les graines les plus grosses.
  • Ramenez un peu de terre sur les graines, sauf pour les bégonias, impatiens et pétunias, qui ont besoin de lumière pour germer.
  • Tassez légèrement la terre avec une planchette.
  • Arrosez modérément en pluie douce après le semis.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

3. Surveillez la germination et la croissance de vos semis sous châssis

  • Arrosez vos semis régulièrement, mais sans excès afin d’éviter la fonte des semis.
  • Protégez le châssis : en début d’hiver ou lorsque des gelées sont annoncées, couvrez le châssis pendant la nuit en utilisant un rouleau de paille, un voile d’hivernage ou même de la vieille moquette.
  • Aérez le châssis : pendant les journées ensoleillées et plus douces, ouvrez le châssis pour évacuer l’humidité et éviter un coup de chaleur qui ruinerait vos semis. N’oubliez pas de refermer le châssis la nuit.
  • À l'apparition des 3-4 premières feuilles, éclaircissez vos semis en éliminant les plantules chétives ou mal placées.
  • Cultivez les radis en place jusqu’à la récolte mais repiquez les autres légumes en godets ou directement en place lorsque la vigueur des jeunes plants le permet.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

Matériel nécessaire pour les semis sous châssis

Imprimer
Arrosoir avec pomme

Arrosoir avec pomme

5 € environ

Bêche

Bêche

6 € environ

Châssis

Châssis

À partir de 50 €

Graines

Graines

En moyenne 13 € les 300 g

Planche

Planche

Râteau

Râteau

12 € environ

Sable

Sable

Environ 6 €/kg

Terreau

Terreau

À partir de 6 € les 50 L

Tourbe

Tourbe

5 € les 6 L environ

Aussi dans la rubrique :

Mise en culture

Sommaire

Comment réaliser des semis ?

Potager semis

Réussir la plantation

Planter un potager
Voir 2 articles de plus

Divers

Voir 2 articles de plus