Pratiquer la culture sous serre

Sommaire

Pratiquer la culture sous serre

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Les dimensions de la serre ou du tunnel et sa mobilité conditionnent son usage qui va du simple laboratoire de semis à la véritable parcelle de production horticole, permanente ou temporaire. Cette fiche aborde les cultures de légumes que l'on peut pratiquer sous abri, notamment en pleine terre voire en sacs suspendus. Elle vous donne des idées de rotation qui permettent d'utiliser le tunnel nantais (tunnel léger facile à déplacer d'une planche à l'autre) de façon optimale tout au long de l'année, sachant que vous pouvez également consacrer une grande serre ou un tunnel (où l'on peut se tenir debout) à une monoculture de tomates ou de concombres quasiment toute l'année.

Voici comment pratiquer la culture sous serre.

1. Faites une première série de cultures sous serre en février-mars-avril

La culture sous abri accélère la croissance des plantes rustiques, ce qui permet une récolte avec 3-4 semaines d'avance.

  • Labourez au motoculteur ou bêchez en incorporant un amendement puis ratissez, ou passez une grelinette pour éviter de retourner le sol et désherbez.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka
  • Façonnez le lit de semence puis semez vos graines.
  • Installez finalement le tunnel s'il ne permet pas de s'y tenir debout.
  • Découvrez la parcelle de culture mise sous abri à la mi-avril (sauf pour les fraisiers) afin d'achever le cycle de culture en plein air puis utilisez le tunnel pour une nouvelle culture.

Quels légumes ?

  • Dès février, semez les épinards, les carottes hâtives ('Buror', 'Amsterdam' ) mêlées aux radis à forcer ou hâtifs et le cresson.
  • Début février, semez les pois nains précoces à grain rond ('Proval', 'Très hâtif d’Annonay' ).
  • Repiquez les choux de printemps, les brocolis, les choux-fleurs hâtifs, les laitues de printemps, les oignons blancs et poursuivez leur culture sous abri. Tous ces légumes ont pu être semés sous abri en octobre, sur tablette en plaques alvéolées ou godets anti-chignon.
  • Couvrez d'un tunnel les plants de fraisiers non remontants dès février pour accélérer leur floraison. Vous les maintiendrez sous abri jusqu'à la récolte qui se termine fin mai. Pour gagner de la place dans une serre ou un tunnel haut, suspendez des sacs de culture qui bénéficient ainsi de plus de chaleur qu'au sol et plantez-y des fraisiers.                          
Lire l'article Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

2. Pratiquez une deuxième série de cultures sous serre en avril-mai

Pour être sûr que vos cultures de légumes frileux échappent aux dernières gelées (saints de glace de mai), installez-les sous abri vers le 10-15 avril en climat moyen. Ôtez le tunnel vers la mi-mai lorsque les gelées ne sont plus à craindre.

Quel légumes ?

  • Les tubercules de pommes de terre hâtives ('Belle de Fontenay') sont mis en terre mi-mars début avril sous abri afin que les feuilles ne subissent aucun gel lorsqu'elles sortent de terre.
  • Semez les haricots verts, les tomates naines hâtives et les melons.
  • Placez sous abri non chauffé les plants de tomates, de poivrons, d’aubergines, de courgettes afin de les acclimater avant de les installer au jardin ou poursuivez leur culture sous abri (débutez les semis en février-mars en serre chauffée ou dans la maison).

3. Procédez à une troisième série de cultures sous serre à partir de la mi-mai

Pour optimiser la croissance des légumes très exigeants en chaleur, la culture se fait sous un abri constamment aéré durant les moins les plus chauds :

  • Les ouvertures doivent être situées en hauteur de part et d'autre du tunnel ou de la serre et aux extrémités (portes ouvertes), et si possible modulées selon la température.
  • Veillez à limiter la condensation qui favorise les maladies.
  • Ôtez l'excès de feuillage qui empêche l'air de bien circuler.
  • Supprimez le feuillage qui jaunit.
  • Contrôlez régulièrement le revers des feuilles pour détecter la présence d'aleurodes (mouches blanches), de thrips, de pucerons ou d'acariens. Pensez à installer des bandes gluantes jaunes et bleues destinées à piéger notamment les aleurodes et les thrips.
  • Vous pouvez accompagner la culture de légumes de plantation de fleurs en pleine terre telles que des soucis, des chrysanthèmes, des fleurs à couper qui favoriseront la pollinisation en attirant les insectes. L’œillet d’Inde est même utile pour éloigner les ravageurs comme la mouche blanche très fréquente sous abri.
Consulter la fiche pratique Ooreka
  • Employez des traitements biologiques autant que possible afin de conserver une atmosphère saine et de protéger les insectes utiles. Un véritable écosystème doit pouvoir s’installer pour limiter les différentes attaques. Les insectes auxiliaires comme les larves de chrysopes ou de coccinelles vous aideront à lutter de manière naturelle contre les pucerons, les cochenilles farineuses, les thrips, les acariens…
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

Quel légumes ?

Les tomates hâtives, les aubergines, les concombres, les poivrons, les piments et les melons.

4. Lancez la quatrième série de cultures sous serre entre septembre et janvier

  • En milieu d’été, enclenchez de nouveaux cycles de culture avec un mois de retard sur les dates de semis à l’extérieur avec les légumes d'été. Le tunnel ou la serre s'emploient ici sans chauffage d'appoint.
  • Semez également les légumes d'automne sous abri afin d'avancer la récolte.
  • À la fin de leur cycle, en décembre-janvier, déplacez le tunnel pour entamer les cultures de la première période.

Quels légumes ?

  • Plantez les tomates en juillet qui vont produire jusque tard en saison ainsi que les haricots semés en août.
  • Semez les salades, comme les laitues ‘Appia’, ‘Gotte Jaune d’or’, la mâche, la chicorée d'automne, les mini-betteraves, l’oseille, le persil, etc. qui seront récoltés 1 à 2 mois plus tôt qu’en pleine terre.
  • Remisez les jeunes plantules semées en fin d'été-automne jusqu'à leur plantation en terre à partir de la mi-janvier : choux pommés, brocolis, choux-fleurs de printemps, oignons blancs, laitues, fleurs vivaces, bisannuelles…
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

Matériel nécessaire pour pratiquer la culture sous serre

Imprimer
Bêche

Bêche

6 € environ

Grelinette

Grelinette

75 € environ

Motoculteur

Motoculteur

À partir de 400 €

Râteau

Râteau

12 € environ

Serfouette

Serfouette

À partir de 6 €

Aussi dans la rubrique :

Mise en culture

Sommaire

Comment réaliser des semis ?

Potager semis

Réussir la plantation

Planter un potager
Voir 2 articles de plus

Divers

Voir 2 articles de plus