Sommaire

Cultiver un potager à l'ombre

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

L'ombre est un facteur limitant pour réaliser un potager. Cependant, sa durée, sa position dans la journée, sa nature (selon qu'il s'agit de murs, de bâtiments, de haies, de claustras ou de la couronne d'arbres persistants ou feuillus), ont un impact variable, ainsi que l'humidité et la température liées à la fois au climat, au microclimat de la zone et à la nature du sol.

Voici comment cultiver un potager à l'ombre.

1. Déterminez votre type d'ombre et sectorisez la parcelle

Dans un premier temps, déterminez les zones les plus favorables à l'installation du potager :

  • en observant l'état de votre pelouse par exemple : sa hauteur (avant tonte) qui traduit sa vigueur, sa densité (clairsemée si lumière insuffisante), sa couleur (généralement plus sombre à l'ombre), la présence de mousse qui traduit souvent un excès d'ombre (ou un pH trop acide), l'arrosage étant homogène par ailleurs ;
  • en estimant le temps d'exposition au soleil de chaque secteur de votre jardin.
Lire l'article Ooreka

Une zone est considérée comme :

  • semi-ombragée si elle reçoit entre 4 et 5 heures de soleil direct par jour ou moins encore si l'ombre est partielle comme sous la frondaison claire d'un arbre ;
  • ombragée si elle reçoit seulement 1 à 2 heures de soleil direct par jour ou plus mais avec une lumière indirecte (réflexion par un mur clair) ou seulement le soleil du matin jusqu'à 9-10 h ou du soir après 16 h (la situation est alors peu favorable au potager) ;
  • totalement ombragée si aucun soleil (même indirect) n'atteint le sol.

Nuancez vos conclusions en prenant en compte :

  • la saison : l'intensité de l'ombre varie au fil des saisons en fonction de la feuillaison des arbres ou des grimpantes autour, et de la hauteur du soleil dans le ciel ;
  • la température : l'ombre est davantage tolérée dans le Var qu'au nord de la Loire ;
  • l'humidité : un sol humide se réchauffe moins vite qu'un sol sec ;
  • le moment de la journée où la zone reçoit le soleil : les plantes apprécient généralement l'ombre de midi, idéale pour installer la pépinière de semis ou les légumes-feuilles.
Lire l'article Ooreka

2. Agissez quand c'est possible pour réduire l'ombrage

  • Un mur de clôture peut être remplacé par une barrière moins opaque comme un grillage sur lequel vous pouvez faire grimper des plantes volubiles (haricots ou pois grimpants, tomates palissées, ipomées...), une clôture ajourée, un claustra...
  • Réduisez la hauteur des haies à 1,20-1,50 m et installez plutôt des arbustes caducs en forme libre plutôt que des persistants taillés pour laisser pénétrer les rayons de soleil.
  • Éclaircissez le houppier des arbres autour par une taille douce. Attention, un rabattage drastique du houppier entraînerait une repousse dense et anarchique des rameaux qui conduirait à renforcer l'ombrage !
  • Si vous ne pouvez réduire l'ombrage, vous pouvez au moins augmenter la chaleur autour des plantes en posant des tunnels ou des cloches. N'oubliez pas d'aérer lorsque le soleil atteint la culture.
Lire l'article Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

3. Surélevez votre potager

La plantation sur butte ou en carrés surélevés contribue souvent à prolonger l'ensoleillement. Cela dépend bien sûr de l'orientation :

  • Exposez le potager le plus au sud possible.
  • Formez des buttes dans le sens nord-sud ou nord-est/sud-ouest de façon à ce que chaque côté de la butte reçoive le soleil quand c'est possible.
  • Sinon, appuyez une butte contre un mur blanc exposé au sud pour former une côtière qui bénéficie de la chaleur du mur durant la nuit et de la réflexion de la lumière. Tapissez le sol de terreau bien noir qui accumule la chaleur.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

4. Agencez les légumes de manière à limiter la concurrence pour la lumière

Sur une parcelle recevant une ombre homogène :

  • Plantez les légumes hauts plutôt au nord, comme les choux, les blettes voire les tomates, pour éviter d'accentuer l'ombre sur les légumes bas.
  • Mêlez les légumes, plantez-les à différents endroits : cela offre un moyen de tester où ils se plaisent le mieux et d'adapter vos zones de plantation pour le cycle suivant.
  • Plantez de façon lâche afin que chaque légume reçoive le maximum de soleil.
Lire l'article Ooreka

5. Choisissez des légumes adaptés à la mi-ombre

Voici les légumes et fruits qui sont adaptés à la mi-ombre :

  • Les légumes-feuilles apprécient généralement la mi-ombre car ils ont tendance à se déshydrater plus vite en raison de leurs feuilles larges et tendres.
  • Les légumes-racines sont aussi assez tolérants même si certains restent plus petits comme la betterave et le navet
  • Les alliacées comme l'ail, l'oignon, l'échalote grise poussent très bien au pied des arbres fruitiers qu'ils protègent contre certains ravageurs et maladies (cloque, oïdium).
  • Les petits fruits et les fraisiers des bois ('Mara des Bois') tolèrent bien la mi-ombre.
  • Les légumes-fruits (aubergine, poivron, tomate, melon...) demandent généralement le plein soleil mais on constate quelques exceptions.
Lire l'article Ooreka
Légumes tolérant la mi-ombre

Légumes-feuilles

Aromatiques

Légumes-racines

Légumes-fruits

Arroche

Asperge

Blette

Brocoli

Céleri à côtes

Chénopode

Chou-fleur

Chou pommé

Cresson alénois**

Épinard

Mâche**

Pissenlit

Poireau

Rhubarbe

Roquette

Salades variées

Taro

Cerfeuil

Ciboule (variété rouge)

Ciboulette

Livèche

Menthe

Oseille

Persil (été)

Verveine citronnelle

Ail

Betterave*

Carotte de conservation

Chou-rave

Échalote

Navet*

Oca

Oignon

Pomme de terre

Radis (surtout quand il fait chaud)

Raifort

Rutabaga

Topinambour

Haricot vert

Pois

* Légumes devenant moins gros à l'ombre

** Légumes tolérant une zone ombragée

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Mise en culture

Sommaire

Comment réaliser des semis ?

Potager semis

Réussir la plantation

Planter un potager
Voir 2 articles de plus

Divers

Voir 2 articles de plus