Sommaire

Cueillir et couper le thym

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

Plante méditerranéenne par excellence, le thym est aussi appelé « farigoule » en Provence. Vivace et persistant, puissamment aromatique, il est facile à cultiver en pleine terre ou en pot et se prête à de multiples utilisations.

Voici comment cueillir et couper le thym, puis le conserver pour une utilisation future.

Zoom sur les utilisations du thym

Le thym est une plante aromatique indispensable en cuisine, pour le bouquet garni et les grillades, mais aussi pour des plats de légumes, le court-bouillon, les marinades, ou encore pour aromatiser des huiles et des vinaigres.

Consommé en tisane, ou parfois en sirop, le thym est également une plante médicinale aux nombreuses propriétés :

  • antiseptique et antiviral ;
  • calme la toux, dégage les voies respiratoires ;
  • antispasmodique et anti-inflammatoire ;
  • facilite la digestion ;
  • aide à lutter contre la fatigue, le stress, l'anxiété et les insomnies ;
  • vermifuge.

Le thym a enfin un fort pouvoir répulsif contre certains insectes.

Lire l'article Ooreka

1. Cueillez le thym frais au fur et à mesure de vos besoins

Le thym frais s’emploie moins souvent en cuisine que le thym séché. Cependant, certaines recettes, principalement des sauces, en exigent.

Le thym frais peut aussi servir pour faire des tisanes. Récoltez-le lorsque vous le souhaitez, puisque ses feuilles sont persistantes en procédant de la manière suivante :

  • Faites votre cueillette tôt le matin en choisissant de préférence des rameaux de l’année, ce qui stimulera l’apparition de nouvelles pousses.
  • Avec un sécateur, coupez la partie verte de la tige, au maximum sur la moitié de sa longueur : si vous entamez la partie ligneuse de la tige, la repousse sera très difficile.
  • Lavez ensuite le thym sous l'eau courante, sans le faire tremper. Laissez-le égoutter dans une  passoire, avant de l'essorer dans un torchon propre pour absorber l’humidité.
Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

2. Faites votre cueillette principale au moment de la floraison

Si votre récolte est destinée à être séchée, cueillez le thym au tout début de sa floraison, c'est-à-dire au printemps. C’est à ce moment que le parfum des feuilles est le plus puissant ; il le sera de moins en moins au fil des mois.

Profitez de cette période de floraison pour jumeler récolte et taille annuelle : cette dernière est nécessaire afin que le thym reste compact et ne se dégarnisse pas du pied.

  • À l’aide d’un sécateur désinfecté, supprimez les branches mortes.
  • Puis rabattez toutes les autres à quelques centimètres en dessous du départ des fleurs.
  • S’il s’agit d’un thym à port arrondi, finissez en redonnant au pied sa jolie forme.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

3. Conservez le thym

Vous pouvez conserver le thym de deux façons : soit en le faisant sécher, soit en le faisant congeler.

Faites sécher le thym

Faites votre cueillette de thym par temps chaud et sec, de préférence en fin de matinée. Après avoir secoué les tiges afin d’en éliminer la poussière, mettez-les à sécher immédiatement :

  • Confectionnez des petits bouquets en les liant par une ficelle et suspendez-les tête en bas dans un endroit ombragé, sec et bien aéré, pendant 5 à 8 jours.
  • Ensuite, placez les tiges telles quelles dans un bocal propre muni d’un couvercle ou dans une enveloppe de papier kraft.

Le thym séché se conserve pendant 1 an, après quoi il perd sa saveur.

Congelez le thym

Procédez immédiatement après la récolte : mettez le thym par petites quantités dans des sachets de congélation, et gardez ceux-ci au congélateur. Le thym congelé se conserve pendant environ 1 an, voire davantage.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Matériel nécessaire pour cueillir et couper le thym

Imprimer
Bocal avec couvercle

Bocal avec couvercle

Récupération

Ficelle

Ficelle

Environ 3 €

Papier aluminium

Papier aluminium

À partir de 1 €

Passoire

Passoire

Déjà possédée

Sacs de congélation

Sacs de congélation

2 € environ

Sécateur

Sécateur

À partir de 4 €

Torchon

Torchon

Déjà possédé

Aussi dans la rubrique :

Mise en culture

Sommaire

Comment réaliser des semis ?

Potager semis

Réussir la plantation

Planter un potager
Voir 2 articles de plus

Divers

Voir 2 articles de plus